ANNONCE

jeudi 17 novembre 2016

Viol à Sarre-Union.

15 février 2015



On a découvert ce jour que des centaines de tombes avaient été profanées au cimetière juif de Sarre–Union, en Alsace.
Je ne suis pas Alsacien, je ne suis pas juif non plus, mais cette exaction me fait mal.

En fait, la profanation de sépulture, quand elle n’est pas l’action d’enfants qui ne savent comment occuper leur temps libre ou manifester leur existence, c’est-à-dire quand elle est causée par des gens théoriquement doués de raison (et je mets dans cette catégorie tous ceux qui son âgés de 15 ans au moins) est une preuve d’impuissance.

Car en effet, seul des pleutres sans foi ni loi, sans courage aucun, seul des êtres abjects qui n’ont aucun cœur, aucune reconnaissance envers qui que ce soit peuvent être auteurs de tels faits tellement inqualifiables que je ne trouve de mots assez explicites pour définir ma pensée.

S’attaquer à des sépultures, à des êtres qui ont vécu et souffert mais qui ne sont plus en état de se défendre est pour moi un crime identique à ceux qui s’attaquent à  des enfants qui ne sont pas en état de se défendre, à des personnes âgées qui ne sont plus en mesure de se défendre.

S’attaquer à des sépultures est un viol qui doit être réprimé comme tel.