ANNONCE

lundi 5 octobre 2009

Pause avec « La dame en bleu ».


Ce week-end j’ai lu « La dame en bleu » de Noëlle CHATELET.
C’est un petit livre d’un peu plus de 100 pages, qui se lit très vite et laisse un sentiment de mélancolie tout en étant un excellent exutoire à la vie agitée qui est la nôtre, et qui nous entoure.
Il compte l’histoire de Solange, femme divorcée mère d’une fille déjà indépendante, qui occupe un job très prenant dans la production cinématographique et qui, alors qu’elle marche d’un pas rapide sur le trottoir bute contre une dame âgée, vêtue de bleu.
Machinalement, elle calque son allure sur la sienne et, de fil en aiguille, elle décide d’abandonner travail, amants, amis et de regarder la vie autour d’elle, d’écouter les sons, de voir la ville.
Progressivement, elle se met dans la peau d’une personne âgée (et va très loin dans ce sens), et accepte (voire désire) le vieillissement de son corps.

C’est un livre très doux, très agréable, et en le lisant on se retrouve, sorti de notre monde, totalement déconnecté, à côté de Solange, à la regarder vivre. C’est exactement ce que l’on cherche en lisant un livre : s’évader.