ANNONCE

mercredi 9 septembre 2009

Ouf, il reste de l’humanité dans notre Justice !


En décembre 2008, Claudine LOUIS, un Ariégeoise, a recueilli chez elle un jeune SDF âgé de 16 ans, orphelin afghan sans papiers et malade. Elle l’a hébergé, soigné, nourri, lui a appris le français, et a entamé des démarches pour le faire régulariser. Se heurtant à un mur administratif, elle l’a déposé en avril dernier au Service des Etrangers de la Préfecture de Foix, puis il a été placé en foyer.

Claudine LOUIS s’est retrouvée accusée d’avoir hébergé illégalement un étranger sans papiers.

Le parquet de Foix, n’a pas fait preuve d’inhumanité flagrante, car il a requis une condamnation avec dispense de peine, alors qu’il aurait pu réclamer jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 30 000 €uros d’amende.
Le tribunal correctionnel de Foix a purement et simplement relaxé Claudine LOUIS, car il a estimé que son action avait été « nécessaire à la sauvegarde du jeune », vu la « situation de danger » dans laquelle il se trouvait du fait des « carences des pouvoirs publics » et de « la complexité des rouages administratifs. »

Bravo, on a aussi encore le droit d’aider les pauvres en France !