ANNONCE

lundi 17 août 2009

Travailler au mois d’août

Au mois d’août, beaucoup de Français aiment être en vacances, car la météo est souvent favorable, mais surtout parce que c’est en quelque sorte un usage.
Il y a pourtant bien plus d’inconvénients.
Les prix tout d’abord, exagérément surfaits.
La circulation sur les axes préférés, pendant les week-ends de ce mois, très stressante.
Le monde sur les plages, à croire que les Franciliens, confrontés à la surpopulation tout le reste de l’année, aiment à se retrouver sur des plages à forte densité….

Essayez les mois de juin, de juillet ou de septembre, où les prix sont bien plus abordables, et les lieux « favoris » moins courus qu’en août.
C’est vrai, la météo est parfois plus capricieuse, et en septembre les journées raccourcissent, et la fraîcheur revient. Certes, mais les nuits sont plus reposantes.

En plus, vous aurez le privilège de travailler au mois d’août.
Car travailler en août, c’est très agréable :
Ø Les routes sont bien plus dégagées, et les transports en commun moins bondés.
Ø Si votre siège social est à Paris, vous serez bien moins soumis à sa pression, car tous les pontes sont en vacances.
Ø L’usager de vos services, ou votre client, est souvent, lui aussi, plus détendu en août que les autres mois, et cela se ressent sur son humeur.
Ø Votre productivité est augmentée, car la pollution du téléphone est bien plus faible.
Ø Le soir vous rentrez satisfait de votre journée, car vous avez pu avancer dans votre tâche, et vous pouvez, à ce moment, prendre un air de vacances chez vous, en sirotant un apéritif en attendant de souper, calme et détendu.

Par contre, ne vous mettez pas tous à travailler en août l’année prochaine, car cette petite chronique perdrait tout son sens.
Bonne journée.