ANNONCE

vendredi 24 mai 2013

Il faut savoir raison garder…

C’est une expression que l’on entend souvent, et, pour ce qui est des anti-mariage gay, ils devraient se faire une raison, la loi instaurant le mariage pour tous ayant été votée par la Parlement, validée par le Conseil Constitutionnel et promulguée par le Président de la République.


Qu’ils soient déçus, on peut le concevoir. Qui ne l’est pas lorsqu’une disposition à laquelle on s’oppose est malgré tout adoptée ?

Mais le problème, c’est que, au fur et à mesure des manifestations organisées par les opposants à cette réforme, certains d’entre eux se sont radicalisés, des éléments extérieurs se sont par ailleurs joints à eux, non dans le but de manifester calmement, mais de casser, de piller, de jouer à la guéguerre avec les forces de l’ordre. Ces comportements déplorables sont allés crescendo.

Or, la manifestation prévue pour dimanche 26 mai a d’ores et déjà perdu son objectif originel, qui était d’empêcher l’adoption du texte et l’entrée en vigueur de la loi. De ce fait, les opposants au mariage pour tous les plus raisonnables ne défileront certainement plus. D’autres hésitent. Les trublions et autres sauvageons seront de ce fait relativement plus importants que dans les manifestations passées et les risques de troubles, de bagarres et autre violences s’en trouveront mécaniquement augmentés.

Il faut donc que les personnalités sincères qui appelaient à manifester contre le mariage gay se fassent une raison et, au vu des risques importants encourus, et du bénéfice incertain de ce rassemblement, annulent purement et simplement ce rassemblement. Sans quoi ils devront endosser la responsabilité, au moins morale, des troubles qui pourraient survenir.