ANNONCE

mercredi 25 août 2010

Faîtes taire Alain MINC !

La dernière sortie de ce trublion de l’intelligentsia française : Benoit XVI n’a pas droit à la parole, notamment sur le problème des Roms, parce qu’il est allemand et, de ce fait, « héritier de l’Histoire » et du régime nazi. Il n’aurait don pas le droit d’appeler à la fraternité universelle ni d’inviter les chrétiens « à savoir accueillir les légitimes diversités humaines », contrairement à Jean Paul II qui, lui, était d’origine polonaise….
En mai dernier, déjà, il avait fait une sortie telle que ne peut la faire qu’un intellectuel riche et déconnecté du monde réel, à propos des soins donnés aux personnes âgées : « J'ai un père qui a 102 ans. Il a été hospitalisé pendant 15 jours en service de pointe, il en est sorti. La collectivité française a dépensé 100.000 euros pour soigner un homme de 102 ans. C'est un luxe immense, extraordinaire, pour lui donner quelques mois, ou j'espère, quelques années de vie. Je trouve aberrant que quand le bénéficiaire a un patrimoine ou quand ses ayants droits ont les moyens, que l'Etat m'ait fait ce cadeau à l'œil. Et donc, je pense qu'il va bien falloir s'interroger sur le fait de savoir comment on récupère les dépenses médicales sur les très vieux en ne mettant pas à contribution ou leur patrimoine quand ils en ont un ou le patrimoine de leurs ayants droits. Ce serait au programme socialiste de le proposer. »
S’il a trop de biens ou de revenus, qu’il en donne donc !
Mais, de grâce, qu’il arrête de nous abreuver d’âneries.
On dit qu’il a l’oreille de l’Elysée…..