ANNONCE

lundi 17 mai 2010

Agent Clotilde ?

Depuis le retour en France de Clotilde REISS, de nombreuses questions se posent, et de multiples bruits ou rumeurs circulent, étayées par des révélations ou fuites diverses.
Que Clotilde soit ou ait été un agent ou un correspondant des services secrets français n’a en fait aucune espèce d’importance. Vue sa culture, sa profession, et en considération des rapports entre l’Iran et la France, ce ne serait pas du tout anormal ou incongru.
Que la France fasse tout son possible pour la ramener , quel qu’en soit finalement le coût, est logique également, dans ce cadre.
Ce qui est critiquable, c’est :
• La récupération politique de l’affaire par le Président de la République et cette audience à l’Elysée à la descente de l’avion,
• Les déclarations mensongères du quai d’Orsay, car il est inconcevable que la France n’ait pas « payé » quelque chose, soit une rançon en monnaie, soit un « échange » de personnalités.
Qu’on nous dise tout simplement que oui il y a eu négociation avec l’Iran via des intermédiaires, que la libération de Clotilde REISS a été négociée, et que les modalités détaillées de cette libération ne peuvent, pour de multiples raisons, être dévoilées. C’est tout. C’est clair. C’est honnête. C’est ne pas prendre les Français pour des abrutis.