ANNONCE

vendredi 19 mai 2017

Les champions de la langue de bois ont parlé…



Hier Marine LE PEN était interrogée sur TF1 et, divine surprise, elle a reconnu avoir été mauvaise lors du débat de l’entre-deux tours, face à Emmanuel MACRON, mais elle a ensuite justifié ce raté par excès de fougue et de passion.
Quant à ses rapports avec Nicolas DUPONT-AIGNAN et Debout la France, elle a été hypocrite.
Elle a annoncé se présenter aux élections législatives à Hénin-Beaumont, précisant que telle avait toujours été son intention, alors qu’elle a longuement hésité…

Le président de la région Auvergne Rhône Alpes, Laurent WAUQUIEZ a attendu aujourd’hui, dernier jour avant le dépôt des candidatures, pour annoncer qu’il ne se présentait pas, et préférait garder son poste à la tête de la région, ajoutant : « Lors de la campagne des élections régionales, j’ai indiqué que si j’étais élu, je resterais président de la région. Le respect de la parole donnée est sacré. Il est le ciment de la parole politique ».
Premièrement, lorsqu’il a dit cela, il était certain que la droite reprendrait l’Elysée, et reviendrait sur le non cumul des mandats, ce qui lui aurait permis de rester à la tête de la région et au Palais-Bourbon.

Deuxièmement, et là il est totalement malhonnête, il n’abandonne pas totalement, car il a fait investir sa suppléante, Isabelle VALENTIN, dont il devient le suppléant… Il nous rejoue le scénario Poutine/Medvedev !
Il semble oublier que dans certains cas un suppléant est amené à remplacer le député titulaire. Si cette situation se présentait, quitterait-il la présidence de la région et manquerait-il alors à sa parole ci-dessus ? Ou a-t-il déjà décidé de ne jamais siéger à l’Assemblée tant qu’il sera à la tête de la Région, alors pourquoi se présente-t-il comme suppléant ?

Ce sont là des comportements du passé, des combines qui ne sont plus d’actualité, Monsieur WAUQUIEZ !!