ANNONCE

mercredi 1 février 2017

Légal n’est pas toujours moral ou éthique.



François FILLON est dans la tourmente pour avoir employé son épouse et deux de ses enfants en qualité d’assistants parlementaires, ce qui est légal, mais la réalité du travail accompli n’est pas établie.
Si donc ces emplois se révèlent avoir été fictifs, le candidat désigné pour représenter le parti Les Républicains à la prochaine élection présidentielle ne pourra que renoncer.

En l’état actuel, alors que rien ne prouve que François FILLON a commis la moindre infraction, il a de toutes façons déjà perdu cette élection.
En effet, les électeurs ont du mal à admettre qu’il puisse ainsi employer et payer sur des deniers publics son épouse et ses enfants, dans la mesure où, si les chiffres avancés par le Canard Enchaîné sont exacts, tant son épouse que ses deux enfants ont été notoirement surpayés. Les salaires annoncés, consentis pour des emplois à temps partiel, ou au vu de compétences a priori surestimés, ne sont pas tolérables par la majorité des Français.

Qui plus est, François FILLON semble sincère, il croit certainement ne pas avoir commis de faute. Et c’est peut-être ce qui est le plus grave, car cela prouve, dans ce cas, sa totale déconnexion du monde réel et de la vraie vie des gens… Comme quoi il est nuisible que des individus, toute leur vie, ne fassent que de la politique.
De plus, sa défense est brouillonne et changeante, et accuser la gauche d’avoir monté toute cette affaire est mesquin de sa part.

Il appartiendra aussi aux successeurs de François HOLLANDE et Bernard CAZENEUVE de clarifier la situation, de faire de telle sorte que ce genre d’abus ne soit plus possible.