ANNONCE

jeudi 17 novembre 2016

Treize.

29 novembre 2015



Ce dimanche des excités ont saccagé le site, Place de la République à Paris, où de nombreuses personnes, célèbres ou anonymes, venaient rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre dernier.
Ces sauvageons dont l’ambition du jour était de casser du flic, éventuellement du bourge ou ce qui le leur rappelle ne doivent pas rester impunis, car il faut revenir à une application plus rigoureuse des lois et du droit. Il faut réapprendre à nos jeunes (comme aux moins jeunes qui se comportent comme eux) le respect.
Respect de l’autre et de ce qu’il représente.
Respect de ce qui ne lui appartient pas mais est un bien de la collectivité ou d’une autre personne.
Respect des grands principes de notre République : Liberté, Egalité, Fraternité.

Quelques dizaines de ces délinquants ont été arrêtés. Qu’ils soient présentés à des juges et que ceux-ci, dans notre arsenal juridique, trouvent une solution pour leur infliger 130 jours de prison dont 13 jours de prison ferme, comme les 130 morts et la date fatidique du 13. Ainsi peut-être se rendront-ils compte de la gravité de leurs actions.
Car quand on prend les fleurs et les bougies posées en hommage aux victimes des attentats pour s’en servir de projectiles, on bafoue la mémoire de ces disparus, comme si on violait une sépulture.
Ceci n’est pas acceptable et doit être sanctionné.