ANNONCE

jeudi 17 novembre 2016

Ne pas faire n’importe quoi.

21 janvier 2015



En 2013 la sénatrice socialiste des Bouches du Rhône Samia GHALI avait proposé d’envoyer l’armée dans certaines cités de Marseille, où régnait le non-droit.
Voici que, suite aux attentats, le député UMP de l’Aisne Xavier BERTRAND demande à ce que des forces militaires investissent nos banlieues pour lutter contre les trafics et le communautarisme.
Il faut se garder de faire n’importe quoi.
Que dans certains quartiers ou cités la loi soit totalement bafouée, c’est un fait. Que de nombreux habitants y soient soumis à la peur, au racket, aux menaces, c’est vrai aussi.
Mais pour rétablir l’ordre républicain dans ces zones, ce n’est pas l’armée qui doit intervenir, c’est la police. Dépêcher l’armée dans ces lieux serait une grave erreur, lourde de conséquences. Ce n’est pas le rôle de l’armée, qui doit être consacrée totalement à la sécurité de nos frontières, à l’intégrité de notre territoire face aux dangers extérieurs. La sécurité intérieure est du ressort de la police ou, pour ce qui est des campagnes, de la gendarmerie.

De la même façon, il faut se garder de pondre inconsidérément de nouvelles lois, qu’elles soient sécuritaires ou non, dans le seul but de calmer ou rassurer la foule. Appliquons déjà les textes existants, plutôt que de voter de nouveaux textes dont les décrets d’application ne paraîtront jamais….

L’émotion suscitée par ces attentats du début d’année ne doit pas submerger la réflexion et la sagesse.