ANNONCE

jeudi 17 novembre 2016

Le rêve ne doit pas aveugler…

11 août 2015



Matthieu JACQUET était parti travailler comme cuisinier au Malawi ; il a attrapé la malaria, puis a rechuté et a du être évacué vers un hôpital à La Réunion pour y être soigné, son pronostic vital étant engagé. Le Ministère des Affaires étrangères avait prévenu ses parents que ce transfert leur serait facturé à hauteur de 87 000 €uros, mais ils ont accepté ce rapatriement, tout en sachant qu’ils ne pourraient payer cette somme.
Au début de ce mois, les parents de Matthieu reçoivent un avis à payer du Trésor Public leur réclamant la somme de 87 596 €uros, à régler avant le 15 septembre.
Magali, la sœur de Matthieu, a ouvert une page facebook pour aider à payer cette dette :

Il faut encourager les jeunes à voyager, à découvrir le monde, mais il faut sans cesse les mettre en garde, sans briser leur rêve, leur dire que l’Afrique ou l’Asie, ce n’est pas le Luxembourg, que les villages reculées de contrées exotiques sont réellement loin de tout, contrairement au village le plus reculé de la Creuse ou du Cantal.
Que les mœurs, que les façons de vivre, que l’alimentation, que le climat, dans nombre de contrées, ne sont pas ceux que l’on connait, et qu’il faut prendre des précautions.
Que les services médicaux peuvent être parfois très rudimentaires et qu’un rapatriement coûte cher, très cher, mais qu’il existe des assurances pour couvrir ces frais. Qu’il est indispensable de connaître les coordonnées de notre ambassade ou de notre consulat le plus proche, de les aviser de sa présence.
Malgré l’essor de la civilisation, malgré le progrès des technologies que nous utilisons quotidiennement, un voyage hors du continent européen reste, en quelque sorte une expédition, et qu’il ne faut pas prendre cet aspect à la légère.