ANNONCE

jeudi 17 novembre 2016

24 Rafale de questions.

13 février 2015



La France vient enfin de vendre des avions Rafale à l’export : 24 exemplaires vendus en l’Egypte, au terme d’une négociation très (trop) rapide.
C’est apparemment un succès, mais qui soulève de nombreuses questions.
Tout d’abord, en ce qui concerne le financement. La France n’a-t-elle pas consenti des efforts exagérés dans ce domaine ? Bien sûr, on va nous dire que des emplois seront créés, ce qui est en l’espèce exagéré, car ce n’est pas la construction de 24 avions de combat (qui sont peut-être en stock, car il semblerait qu’ils doivent être livrés dans les 6 prochains mois), l’essentiel du travail ayant été fait en amont (conception, essais, etc…).
L’acheteur ensuite : il est vrai que les voisins de l’Egypte sont menaçants : Lybie, Syrie, terroristes de Daech mais, pour autant, les soubresauts qui ont agité l’Egypte ces dernières années ne sont pas franchement des gages de sureté et de sécurité pour l’avenir. Espérons que nous n’ayons pas à regretter ce choix.

Succès commercial, bonne nouvelle en ce qui concerne l’emploi et l’export, succès diplomatique, « première » qui encouragera peut-être d’autres pays à suivre l’exemple égyptien, reconnaissance de la qualité d’un « bijou » français, ceci après tant de déconvenues, tout cela est vrai.
Mais les contreparties financières, politiques, sécuritaires n’ont-elles pas été exagérées ?
L’avenir nous le dira.