ANNONCE

lundi 21 novembre 2016

173 millions d’€uros émiettés dans l’injustice.

2 mars 2016



L’Assemblée nationale vient de rendre public comment et au bénéfice de qui nos députés émiettent les 81,2 millions d’€uros dont ils disposent au titre de la réserve parlementaire :

Il est grand temps que cette pratique soit supprimée et que cet argent soit redistribué différemment, par des canaux déjà existants ou à créer.
Si certains députés agissent de façon honorable (éventuellement en confiant à un groupe de citoyens la distribution de cette manne, comme le fait la députée du Calvados Isabelle ATTARD), d’autres décident de verser la totalité de leur dotation de 130 000 €uros à une seule commune, celle dont ils sont maires ! au détriment des autres collectivités de leur circonscription (ne s’agit-il pas là d’un « achat » de votes en vue des municipales ?).

Beaucoup de sommes, souvent de l’ordre du millier d’€uros, sont  versées à une multitude d’associations, mais forcément parce qu’elles sont bien vues par le député donateur ou parce qu’il a de ses amis dans le bureau de ces associations, alors qu’un système légal et normal de demande de subvention existe. Qu’un député fasse un don à une association, pourquoi pas, mais qu’il le fasse en prélevant sur ces deniers personnels et non sur de l’argent public.

Pour mémoire, chaque député peut distribuer ainsi 130 000 €uros, un membre du bureau 140 000, un vice-président, questeur, président de commission ou de groupe, 260 000, et le président de l’Assemblée 520 000 €uros, soit plus de 81 millions d’€uros, auxquels il faut ajouter le 60 millions d’€uros distribués de façon analogue par les sénateurs et la réserve spéciale de 32 millions d’€uros du ministère de l’Intérieur, soit un total de 173 millions d’€uros qui échappent au circuit normal de distribution des aides et subventions au profit d’un canal arbitraire et injuste.