ANNONCE

mardi 29 mai 2012

Elles ont couru, pour elles et les autres….

Ce dimanche de Pentecôte, elles étaient 6 000 à fouler les sentiers du domaine de Lacroix Laval, à Marcy l’Etoile, pour effectuer un parcours de 5 km ou 10 km, sans esprit de compétition, juste pour se rassembler et agir pour que reculent les cancers féminins, alors qu’elles étaient 4 000 l’an passé et 1 600 en 2010, pour la première édition de cette manifestation.



Elles étaient venues, accompagnées de leur compagnon, leurs enfants, de leur mère ou de leurs filles, entre amies, pour soutenir celles qui sont malades ou celles qui l’ont été, pour rendre hommage à leur parente ou amie qui a perdu ce combat inégal contre maladie, pour se mobiliser afin que progresse la recherche.

Des patientes du Centre Léon Bérard, atteintes d’un cancer, ont couru ou marché, elles aussi, en pensant à celles qui n’ont pu se déplacer. Cet établissement travaille sur un projet que l’on peut baptiser de lutte contre la maladie par le sport.

D’ailleurs, Sophie MOREAU, qui est à l’origine de cette journée, dans son mot de bienvenue, a dit, très simplement, à toutes les personnes présentes : « Si vous êtes avec une personne atteinte de la maladie, que vous ne savez comment vous comporter avec elle, prenez lui simplement la main, et allez marcher avec elles. Quelques pas, quelques minutes, ou un moment plus long, selon son état, et elle vous en sera reconnaissante ».

Cette journée, dont le but était de récolter environ 50 000 euros à reverser à des associations de lutte contre le cancer, était destinée aussi à redonner envie à ces femmes, à leur apporter réconfort et soutien.

L’émotion était grande, parfois, en les voyant franchir la ligne d’arrivée en disant « Je l’ai fait, j’y suis arrivée », car la plupart ne sont pas ou plus sportives, mais beaucoup se sont dépassées, se sont données à fond pour cette cause. Et elles ont été récompensées par les applaudissements nourris des nombreux spectateurs.