ANNONCE

dimanche 11 décembre 2011

Le renoncement de Dominique de VILLEPIN ne sauvera pas le Président !

Ce soir, au confessionnal du 20 heures de TF1, Dominique de VILLEPIN devrait très vraisemblablement (en tous cas j’en fais le pari) annoncer sa non-candidature à l’édition 2012 de la course à l’Elysée.


Après avoir montré sa haine à l’égard de Nicolas SARKOZY, durant de longs mois, entre autres dans le cadre de l’affaire Clearstream, il ne devrait pas se rallier immédiatement au président sortant, d’autant plus que celui-ci n’est pas encore candidat, mais il se rangera du côté de la raison.

Il s’est rendu compte, aidé en cela par nombre de ses proches, qu’il ne saurait faire qu’un score ridicule en cas de candidature, si tant est qu’il aurait pu franchir les obstacles des signatures de parrainage et du financement, sans espoir de remboursement, de sa candidature.

Il arguera de la situation internationale, de l’€uro, de la nécessaire union, pour se ranger derrière le candidat de la droite.

Après Jean Louis BORLOO, avant Hervé MORIN (qui sait ?) qui n’est guère mieux loti que lui, Dominique de VILLEPIN fera donc une croix sur son ambition présidentielle.

Malheureusement, ce renoncement ne sera d’aucun secours pour Nicolas SARKOZY, bien au contraire.

En effet, ce dernier exerce un fort pouvoir de répulsion vis-à-vis de nombre d’électeurs qui auraient voté pour BORLOO ou de VILLEPIN, et qui vont du coup se rallier à la candidature du Béarnais, lequel va immanquablement grimper dans les sondages. Le possible abandon de Christine BOUTIN ne ferait qu’amplifier ce mouvement.

Les électeurs viscéralement attachés au président sortant, et qui voteront pour lui, quoi qu’il dise, ou quoi qu’il se passe, ne sont plus assez nombreux pour constituer un socle suffisant pour le premier tour.

Les défections des petits candidats du centre ou de la droite démocratique vont booster le candidat BAYROU qui pourrait dépasser Nicolas SARKOZY.

François HOLLANDE sera très certainement présent au second tour.

La seconde place devrait se jouer entre Nicolas SARKOZY, François BAYROU et Marine LE PEN. Les paris sont ouverts….