ANNONCE

jeudi 21 avril 2011

Haro sur la prime !

A cette heure on ne connait pas encore tous les tenants et aboutissants de cette prime promise aux salariés par Nicolas SARKOZY. A quelques salariés d’ailleurs, puisque seules les entreprises employant plus de 50 personnes et versant des dividendes en hausse par rapport à l’an dernier devraient passer à la caisse.

Ce qui est certain, c’est que nous sommes une fois de plus en présence d’une entourloupe sarkoziste qui ne conduira qu’à favoriser plus encore les privilégiés.

Car ces entreprises qui verseront cette prime sont des entreprises qui déjà versent de la participation et/ou de l’intéressement, qui proposent des tickets-restaurant ou une cantine à leurs salariés, qui ont un comité d’entreprise qui offre des avantages, qui ont des syndicats qui, déjà, défendent les intérêts des salariés.

Monsieur Sarkozy, que toucheront :
• L’apprenti ou l’ouvrier qui est payé au SMIC chez l’artisan qui l’emploie,
• Le fonctionnaire qui, lui aussi, contribue à l’enrichissement de la Nation,
• Le retraité qui souffre aussi de l’érosion du pouvoir d’achat,
• Le chômeur qui déjà ne sait de quoi sera fait demain,
• L’étudiant qui doit aussi faire le plein de sa voiture pour aller faire ses stages où il n’est guère indemnisé,
• ……… ?

Si vraiment vous voulez soulager le porte-monnaie de ceux qui en ont vraiment besoin, tout en mettant à contribution les entreprises qui font des bénéfices et les redistribuent, augmentez leurs impôts tout simplement et, en contrepartie, diminuez la TIPP en ces temps de pétrole cher, ou baissez la TVA sur des produits de TOUTE première nécessité (ce qui exclut la restauration, si cela peut vous rassurer), etc…

Il y a bien d’autres moyens pour faire profiter les plus nécessiteux d’une moindre perte de pouvoir d’achat. Moins bluffants, certainement, mais oh combien plus justes !