ANNONCE

lundi 29 novembre 2010

Les incantations d’Audrey Pulvar.

« Je m’engaige su l’honneu, devant les mécréants maudrus, les sacripans taignâs, les pisses bournus, d’vant les hommes, les fommes, les droûles ape les droûlesses, d’vant l’Bon Dieu des gormands, des goulus, des diets lurons d’la Marande, des érudiaux d’la bouteille poussaillouse à consacrer ma vie à défadre la Voulaille de Bresse, la vraie voulaille, la pure, s’cla qu’est baguia des mains de d’la fermière bressande apeu protégia po la louais po son médaillon badiolé aveu du tricolore »
Tel est le discours que tenait Audrey PULVAR ce dimanche à Louhans, en Saône et Loire, fief de son compagnon et candidat à la candidature pour la prochaine élection présidentielle, Arnaud MONTEBOURG.
Elle n’en avait pas après ceux qui l’ont écartée de l’antenne d’I>Télé pour cause de candidature de son compagnon, mais elle a fait ce serment tout simplement parce qu’elle a été intronisée lors du 102ème chapitre de la confrérie des Poulardiers de Bresse.

Ceci étant, il faut saluer la décision de sa chaîne de l’écarter de son émission, à condition bien évidemment que d’autres opportunités lui soient offertes. Ce n’est pas mettre en cause son professionnalisme ou son intégrité, c’est tout simplement permettre aux interviewés politiques d’être interrogés par des journalistes qui ne sont pas, de près ou de loin, mêlés à un autre candidat.
Ce fut le cas d’Anne SINCLAIR, de Béatrice SCHÖNBERG, de Marie DRUCKER … Et ce n’est pas faire injure à ces dames, ni faire preuve de sexisme. Si par extraordinaire Marine LE PEN se mettait en ménage avec Harry ROSELMACK, il serait normal que ce dernier arrête la présentation des journaux télévisés.
C’est là un exemple d’action tendant à éviter les conflits d’intérêt. Si seulement nos hommes politiques en prenaient de la graine !!