ANNONCE

dimanche 19 septembre 2010

Les mensonges

Dans un but purement électoraliste des hommes politiques français se sont emparés des Roms en en faisant des boucs émissaires de l’insécurité, en voulant exploiter le sentiment anti-étrangers et le sentiment anti-eurocrates pour reconquérir des voix parties vers la gauche ou l’extrême-droite, indistinctement.

Si beaucoup de nos compatriotes, malheureusement, se sont laissés abuser, il n’en a pas été de même de diverses personnalités publiques étrangères. Il est indéniable que notre Président SARKOZY a été pris en flagrant délit de mensonge en incluant la chancelière allemande dans ses soutiens. Et notre pays, pour un certain temps, je le crains, restera déconsidéré hors de nos frontières.

Et quand on relit le discours de Pierre LELLOUCHE, notre Secrétaire d’Etat aux affaires européennes lors du sommet de Cordoue consacré aux Roms en avril dernier, et qu’on le met au regard de son action et de ses paroles actuelles, on est effaré par son manque de sincérité ou la profondeur de son amnésie !
http://www.delegfrance-conseil-europe.org/strasbourg/spip.php?article437

Il y a également un article très intéressant dans la revue « Courrier International » n° 1035, du 2 septembre dernier intitulé « Jadis, un Sarkösi assurait sécurité et liberté à son peuple », qui relate comment le voïvode Martin SARKÖSI, Rom parmi les Roms, protégeait ses compatriotes. L’actuel président de l’association culturelle des Roms d’Autiche s’appelle d’ailleurs Rudolf SARKÖZI, et les origines de notre Président sont hongroises….Toute cette affaire de Roms ne serait-elle qu’une sombre histoire de famille ?.....
Photos: AFP et www.kv-roma.at