ANNONCE

mardi 10 août 2010

Il a dit voyou ?


La dernière livraison de « Marianne » porte en tire « Le voyou de la République », avec une photo du Président Sarkozy, qui a dû piquer sa colère en la découvrant et prendre à témoin tout le Cap Nègre de l’offense qui lui était ainsi faite.
S’il est indéniable que ce titre « à sensation » avait également pour but, comme tous les titres d’ailleurs, d’attirer le chaland, il reflète tout de même ce que pense une partie de la population française, interprété et exprimé à la façon de Jean François KAHN .
Lorsqu’on lit que Patrick OLLIER, député et conseiller politique de l’UMP, et également compagnon de Michelle ALLIOT-MARIE, traite Jean François KAHN de « voyou de la presse » qui dépasse « ce que peut autoriser la liberté de la presse en France », on se croirait en Tunisie ….
Quand sa collègue députée du Nord Françoise HOSTALIER déclare « qu’attaquer ainsi la personne du président de la République, élu au scrutin universel, c’est insulter la France et insulter tous les Français », on ne peut que lui rétorquer que, déjà, celui qui a été élu par tous les Français se comporte comme tel, et cesse de privilégier sans cesse sa caste et ses amis. Qu’il accepte que ses protégés soient soumis aux mêmes lois et aux mêmes juges que tous les Français, qu’il écoute ceux qui vivent aisément, mais aussi et surtout ceux qui n’arrivent plus à vivre décemment….et il y aurait encore bien d’autres choses à dire….
Nicolas SARKOZY n’est peut-être pas le voyou de la République, mais des méthodes de voyous sont employées par certains de ses amis ou conseillers, plus peut-être que dans certaines banlieues.
.