ANNONCE

lundi 21 juin 2010

« Cherche aéroport discret pour rapatriement sanitaire…. »

Telle pourrait être l’annonce de la Fédération Française de Football pour le retour en France de feue l’équipe des Bleus et des dirigeants de la Fédération. D’après des informations entendues sur Canal + ou lues sur le site de « Challenge », le retour d’Afrique du Sud se ferait en classe économique, voire en charter, et immédiatement après le match, en cas de défaite ou de non-qualification bien évidemment, et sans même retourner à l’hôtel.
Une fois qu’ils seront en France, ces énergumènes pourront se rendre compte qu’il n’y a pas, au sein de leur groupe, un traître, comme ils le croient, mais qu’ils sont tous considérés comme tels, pour avoir trahi les espoirs reposant sur eux, pour avoir trahi, surtout, l’esprit sportif, l’amitié, la solidarité.
Qu’ils suivent une thérapie qui puisse leur faire prendre conscience des dommages qu’ils ont causés, qu’ils soient envoyés en stage dans de petits clubs pour qu’ils voient tous ces gens qui, pour un réel amour du sport, et du football en particulier, consacrent GRATUITEMENT de leur temps, de leur argent à des jeunes qui cherchent à se détendre sur un terrain de football.
Beaucoup d’entre eux, joueurs ou membres du staff, ont malheureusement oublié d’où ils venaient, et c’est fort regrettable.