ANNONCE

jeudi 6 mai 2010

Le Politique doit reprendre la main !

A l’heure où j’écris ces lignes, les indices boursiers américains sont en chute de près de 9 % . L’indice CAC 40 a perdu aujourd’hui 2,2 % et, depuis 5 jours, il a perdu près de 7 %, passant de 3 830 à 3 550 points.
Or, les entreprises en général, et celles composant le CAC 40 en particulier, n’ont pas perdu 7 % de leur valeur dans ce laps de temps.
Les fautifs sont très clairement les spéculateurs qui, pour faire des profits n’hésitent pas à employer tous les moyens, quelles que puissent en être les conséquences pour les petits épargnants ou le commun des mortels qui en supporte les conséquences par ricochet.
Ces spéculateurs sont très intelligents et exploitent toutes les failles qu’ils peuvent trouver dans l’économie et la finance mondialisées qui règnent en maîtresses actuellement.
En intégrant dans la zone €uro des pays qui, d’évidence, n’étaient pas prêts pour y entrer, nos dirigeants ont creusé une de ces failles.
En nommant VOLONTAIREMENT et CONSCIEMMENT, « à l’insu de son plein gré » le Belge Herman VON ROMPUY à la tête de l’Union Européenne, pour éviter que l’exécutif européen ne prenne l’ascendant sur eux, « certains » chefs d’Etat européens ont creusé le lit où se prélassent les spéculateurs…
En ayant injecté des milliards dans les banques et creusant de ce fait même les déficits des Etats, en imposant à la population grecque des conditions inacceptables, ces dirigeants ont commis une faute.
Ne dit-on pas que la Seconde Guerre Mondiale est due en partie aux conditions trop rudes du Traité de Versailles ?
A vouloir faire payer au peuple les conséquences d’une crise financière qu’ils n’a pas générée, mais au contraire subie, ne va-t-il pas se révolter ?
Il faut à tout prix et d’urgence que la politique reprenne la main sur l’économie. Mais la vraie politique, exercée par de VRAIS HOMMES ET FEMMES POLITIQUES.