ANNONCE

mercredi 21 avril 2010

Jeu de l’Oie à l’Elysée.


Décidément, le Président de la République est un joueur passionné du Jeu de l’Oie ; après la case « faire plaisir aux médecins », son dernier lancer de dés l’a projeté sur la case « Sécurité, lutte contre la délinquance ». Alors ses faits et gestes sont commandés par ces impératifs.
Mais attention, quand il parle de délinquance, ce n’est pas la délinquance dite en cols blancs, non, c’est surtout la délinquance juvénile, celle causée par ces jeunes désœuvrés dans les cités, alors que fait-on ?
Ø On nomme un super flic à la Préfecture de Seine Saint Denis, et on va peut-être même lui adjoindre un autre ami flic dont on ferait un sous-préfet,
Ø On décide de supprimer les allocations familiales pour les foyers dont les enfants feraient trop souvent l’école buissonnière, mesure totalement inique qui ne frappera pas les familles qui n’ont qu’un enfant, et sanction dérisoire pour une famille aisée qui n’a que un ou deux enfants…..

Trêve de plaisanterie. Toutes les médications du Docteur Sarkozy ne font que calmer la douleur pendant un moment, jamais elles ne guérissent le mal. De plus, à force d’administrer tant de médicaments différents, sans même tenir garde des contre-indications, des effets néfastes tendent à se produire qui risquent fort de se terminer par un sérieux malaise et une expectoration en 2012 !