ANNONCE

mardi 13 avril 2010

Crions leurs noms.

Hervé GHESQUIERE et Stéphane TAPONIER.

Depuis le 30 décembre dernier, ces deux journalistes travaillaient en Afghanistan pour le compte de l’émission « Pièces à conviction » de France 3.
Jusqu’à hier, on n’avait pas le droit de savoir leur nom, pour d’incompréhensibles raisons.
Que les négociations éventuelles restent secrètes, soit.
Que leurs familles soient ménagées et que tout et n’importe quoi ne soit pas diffusé sur eux, c’est très bien.
Mais il faut parler d’EUX, il faut crier leur NOM, surtout après toutes les déclarations honteuses et outrageantes qui ont été faites à leur sujet par des « autorités ».
Hervé et Stéphane ont pris des risques, en connaissance de cause. Ils en ont peut-être pris beaucoup, mais certainement pas trop. Car ils sont allés où vivent des gens, pour les voir , les écouter, les découvrir, leur donner un témoignage de notre monde.
ILS ont fait leur travail de VRAIS journalistes.
Il faut leur en rendre hommage, les soutenir, et clamer leurs noms partout, jusqu’à ce que l’écho en parvienne aux oreilles de leurs ravisseurs.