ANNONCE

mardi 19 janvier 2010

Le censeur caché.

Depuis de trop longs jours maintenant, deux journalistes de FR3 ont été enlevés en Afghanistan.
Ils sont a priori vivants, mais on ne sait pas grand chose d’autre.
L’Elysée, par la voix de Claude GUEANT, son secrétaire général, plutôt que de les soutenir ou d’avoir la moindre compassion pour eux, a fustigé leur imprudence, voire leur irresponsabilité, reprenant des paroles de Nicolas SARKOZY :

"C'est vrai que Nicolas Sarkozy, à plusieurs reprises, a dit que cette imprudence était vraiment coupable, parce qu'ils avaient été très clairement mis en garde. Il leur avait été très clairement demandé de ne pas s'aventurer ainsi parce qu'il y a des risques". "Ils font courir des risques aussi à beaucoup de nos forces armées, qui du reste sont détournées de leurs missions principales. Je crois que, quand même, le scoop ne doit pas être recherché à tout prix".

Même le coût éventuel de leur «récupération » a été évoqué par le Président en Conseil des Ministres, d’après Europe 1 :
« C'est insupportable de voir qu'on fait courir des risques à des militaires pour aller les chercher dans une zone dangereuse où ils avaient l'interdiction de se rendre. »
« Il faut que les Français sachent le coût de cette histoire. »

Nicolas SARKOZY et Claude GUEANT seraient meilleurs rédacteurs en chef du magazine « Elle », voire « Gala » ou « Voici », que de « Paris Match » ou « L’Express » !
Heureusement que des journalistes, passionnés par leur métier, osent encore prendre des risques, non seulement pour nous dire et nous montrer ce qui se passe dans ces contrées éloignées, même s’il y règne la violence, mais aussi pour prouver à ces populations qui parfois se sentent abandonnées que d’autres gens, ailleurs, s’intéressent un tant soit peu à eux.

Question subsidiaire : Là où il est trop dangereux, voire irresponsable, pour un journaliste d’aller mener ses enquêtes, peut-on sans risque envoyer des gens qui ne veulent pas y aller, qui ont fui cet endroit par peur pour leur vie ? Même si ces personnes sont en France illégalement et sans titre de séjour valide ?