ANNONCE

lundi 7 décembre 2009

A propos du Téléthon.


Les promesses de dons, en cette année 2009, s’élèvent à 90,1 millions d’€uros, contre 95,2 l’an dernier, soit une baisse d’un peu plus de 5 %, ce qui en soi est un bon score vu la conjoncture économique actuelle.
On peut, je pense, imputer cette baisse de façon quasi-exclusive aux problèmes de pouvoir d’achat des Français, même si la polémique inutile déclenchée de manière irréfléchie par Pierre BERGE a retenu la main de certains donateurs. Fort heureusement, d’autres se sont justement mobilisés en réaction aux propos du Président du Sidaction.
Si la question qu’il a posée n’est pas totalement illégitime, il aurait pu toutefois la poser à un autre moment, et pourquoi pas aujourd’hui, au lendemain du Téléthon, plutôt que juste avant.
Il est vrai que le Téléthon reçoit énormément d’argent, comparativement à d’autres associations, mais, et jusqu’à preuve du contraire, l’AFM en fait plutôt bon usage, et pas uniquement à son profit.

Créer un « machin » de la solidarité, qui recueillerait tous les dons serait voué à l’échec.
Qui, et selon quels critères, en assurerait la redistribution, et au profit de quelles associations ? Au bout d’un moment, plus personne ne donnerait à cette officine, sauf à ce que ces dons soient assortis d’un avantage fiscal plus que conséquent, mais les donateurs, alors, rechercheraient plus la réduction d’impôt que le bénéfice escompté de leur don.
Un don est un geste du cœur.
Chacun donne à l’association qu’il choisit en fonction de son vécu personnel, de sa proximité, de la cause défendue, etc….
A chaque association de donner les meilleurs gages, de soigner son image aussi.
Monsieur Pierre BERGE, ce que vos paroles malheureuses ont enlevé au Téléthon, le Sidaction ne le recevra pas.