ANNONCE

mardi 18 août 2009

Suite française d’Irène NEMIROVSKY.


Emigrée en France en 1919, d’origine juive ukrainienne, Irène NEMIROVSKY a fait toute sa carrière en France, mais a été arrêtée par les gendarmes le 13 juillet 1942, transférée à Pithiviers puis à Dachau où elle est morte du typhus le 19 août 1942. Son mari, Michel EPSTEIN est lui-même arrêté, déporté et gazé.
Leurs deux filles Elisabeth et Denise trouveront et publieront après la guerre les deux premiers volets de cinq prévus d’un roman ayant pour cadre l’exode, l’occupation et…
La première partie « Tempête en Juin » décrit l’exode de juin 1940, la seconde, « Dolce », narre la vie dans une petite ville française sous l’occupation.
Très poignantes également les annexes, où on retrouve plusieurs correspondances qui ont fait suite à l’arrestation d’Irène NEMIROVSKY .

Bien que cette œuvre soit incomplète, les deux premiers volets publiés là sont tout à fait indépendants l’un de l’autre et d’une lecture fort instructive et agréable.